Chronologie succincte

XVIIe siècle

1620

Achat de terres par Jehan de Joffrey, bourgeois de Vevey et
châtelain, pour la construction d’un domaine  « en  La Doges ».
(Il n’y a pas encore de bâtiment, si ce n’est la tour. Pas de
mention dans les sources documentaires.)

 
1662

Jehan de Joffrey demande la bourgeoise de La Tour-de-Peilz,
pour « achever le bâtiment ». Construction d’un premier bâti-
ment, plus petit que l’actuel, soit tel qu’il apparaît sur le plancadastral de 1695, et d’un petit rural indépendant (situé plus au nord.)

 
XVIIIe siècle
 1707

Abraham Augustin Michel achète le domaine aux héritières
de Jehan de Joffrey, ses filles Anne Magdeleine et Marie Anne.

 
1711  

Abraham Augustin Michel fait construire un nouveau rural dis-
posé symétriquement au corps du logis,  et crée une cour d’accueil par l’adjonction de deux petits  pavillons.

1738 Achat du domaine par André Théodore Davel.  
1764 Achat par David Albert Dufour, négociant à Lyon.
1765-66

Gros travaux par David Albert Dufour : extension du corps de
 logis ou maison à l’est, surélévation, nouvelles fenêtres, nouvelle
 charpente (inscription « 1765-66 » sur la panne faîtière, confir-
 mée par dendochronologie), agrandissement du rural vers
 l’ouest et des deux pavillons fermant la cour, selon volume et
 dispositions actuels.

 1767  Plan cadastral de 1767.
 
XIXe siècle
1821

Achat de la propriété par Abram François de Palézieux-dit-Falconnet.
         

 
1842

Plan cadastral de 1842.

1855-65

Plusieurs travaux (selon livre de comptes attribué à Jean-Marc
 Henri Günthert) : création du balcon et du salon d’été.

 

XXe siècle

1906

Réaménagements intérieurs par les Palézieux-dit-
Falconnet selon les plans de l’architecte Maurice Wirtz :
cage d’escalier et aménagement de chambres dans les
combles avec création de lucarnes.

 
1922

Rénovation de la peinture du salon d’été, sur un décor
plus ancien.

1944 Jean de Palézieux épouse Odette Favre, née à Jongny.  
1957 Décès de Jean de Palézieux.
1963

Odette Favre-de Palézieux se remarie avec André Coigny,
ambassadeur, natif de Vevey.

1997 Décès d’Odette et d’André Coigny.
1998

Héritage du Domaine de La Doges par la Société d’art
 public, Section vaudoise de Patrimoine Suisse.

XXIe siècle
2000-2002

Restauration extérieure de la maison de maître,
création d’un appartement dans les combles et mise à
jour des installations techniques.

 
2011 Restauration du rural.

 

Cette chronologie de l’évolution du Domaine de La Doges a été
reprise de l’article écrit par M. Luigi Napi dans le journal « A suivre » de mars 2002 et mis à jour par lui-même en 2012.